dimanche 25 décembre 2011

Orgueil et préjugés


Titre original : Pride and Prejudice
Éditions : 10/18, 2003
Première édition : 1813
380 pages


Quatrième de couverture :

Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d'un mariage: l'héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n'est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l'épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu'il n'y a en fait qu'un héros qui est l'héroïne, et que c'est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.


Mon commentaire :

Comme seconde relecture dans le cadre du Baby-challenge classiques 2011 et comme cadeau de moi à moi pour fêter la fin de mes cours universitaires en même temps que Noël, je me suis offert de relire un livre qui a marqué la fin de mon adolescence, Orgueil et préjugés. J'avais tant aimé cette lecture à l'époque qu'elle avait occupé presque toutes mes pensées pendant quelques jours. J'avais été foudroyée par ma découverte que je pouvais réellement me passionner pour un classique. Et cette découverte m'a permis de faire la découverte de beaucoup d'autres classiques qui m'ont beaucoup plu, sans toutefois souvent m'intéresser autant qu'Orgueil et préjugés. Enfin bref, tout cela pour dire qu'ayant tant aimé ce roman la première fois que je l'ai lu, j'ai été extrêmement surprise de constater que je ne m'en rappelais presque pas l'action ! En même temps que ce fut une déception, ce fut également un petit bonheur, car j'ai eu le plaisir de le découvrir presque comme si c'était la première fois.
Je ne compte pas m'attarder ici sur ce qui fait la grande qualité de ce livre. Les lecteurs ne l'ayant pas encore lu se font rare, et le plaisir de lire Orgueil et Préjugés se trouve beaucoup plus à mon avis dans le ressenti que dans les qualités littéraires du roman lui-même. Je laisse à votre attention le choix de le lire ou non pour ceux et celles qui ne l'auraient pas déjà fait.
J'ai passé presque tout mon 23 décembre le nez plongé dans ce livre, et si je n'avais pas travaillé le 24, j'y aurais sans doute aussi passé une bonne partie de la journée. J'ai eu le bonheur de finir ma soirée de Noël hier accompagnée de la finale de ce roman, plaisir inestimable que les personnes n'aimant pas la lecture ne sauraient sans doute jamais comprendre ! Quoiqu'il en soit, il y avait longtemps qu'un livre ne m'avait pas tenue au lit et j'espère voir ce petit bonheur renouvellé d'ici la fin du temps des fêtes !
*
Aussi lu de Jane Austen :

Emma
*

5 commentaires:

Suzan a dit…

Je l'ai reçu en cadeau l'an passé et ne l'ai pas encore lu. Faudrait bien que je me décide un jour sirop ;-)

Isa a dit…

@Suzanne : Tu sais ce que c'est... On voudrait toujours tout lire nos livres en même temps ! ;-)

Karine:) a dit…

Tu as tout à fait raison.. une relecture de O&P, c'est toujours un cadeau de soi à soi!

Isa a dit…

@ Karine : Évidemment ! :)

totorosreviews a dit…

Les classiques ne sont vraiment pas mon genre de prédilection, mais je dois avouer que celui-ci est un des meilleurs que j'ai pu lire :)