vendredi 2 décembre 2011

Des souris et des hommes

Titre original : Of Mice and Men
Mon édition : Gallimard, 2005
Collection : Folio
Première parution en V.O. : 1937
175 pages

Quatrième de couverture :

Lennie serra les doigts, se cramponna aux cheveux.
- Lâche-moi, cria-t-elle. Mais lâche-moi donc. Lennie était affolé. Son visage se contractait. Elle se mit à hurler et, de l'autre main, il lui couvrit la bouche et le nez.
- Non, j' vous en prie, supplia-t-il. Oh, j' vous en prie, ne faites pas ça. George se fâcherait.
Elle se débattait vigoureusement sous ses mains...
- Oh, je vous en prie, ne faites pas ça, supplia-t-il. George va dire que j'ai encore fait quelque chose de mal. Il m' laissera pas soigner les lapins.

Mon commentaire :


J'ai lu ce livre pour la première fois lorsque j'étais en secondaire 5. D'abord peu convaincue suite aux choix précédents de mon enseignante de français (entre autres l'Alchimiste que j'avais détesté), j'avais vite totalement été embarquée par l'histoire et curieuse de connaître le sort de George et de ce gros nounours qu'est Lennie. En effet, je ne voyais pas où une telle histoire pouvait mener. Je m'étais laissée bercer par la ces personnages pour lesquels j'éprouvais la plus grande sympathie jusqu'à ce que j'anticipe une fin malheureuse. Je me rappelle avoir été si choquée que j'aurais voulu fermer le livre et partir en courant. J'espérais tant pour George et Lennie ! Je voulais tellement leur bonheur ! Bref, cette lecture a été très forte et étais restée imprégnée dans ma mémoire comme peu de romans l'ont fait.
Le Baby-challenge classiques de Livr@ddict m'a donné l'occasion de relire ce tout petit bijou. Comme la dernière fois, je l'ai dévoré, adoré et détesté. Steinbeck est cruel, mais il sait peindre le portrait des travailleurs de son époque comme pas un.
Ce roman, très court et principalement constitué de dialogues, se lit en un rien de temps. C'est un classique américain abordable et prenant. Probablement la meilleure sélection qu'aurait pu faire mon enseignante de français. Merci, Joane, de m'avoir fait découvrir ce superbe roman !


3 commentaires:

Suzan a dit…

Un roman que j'ai lu il y a très longtemps mais je m'en souviens comme si c'était hier. Excellent de la première à la dernière page. Une sacrée plume ce Steinbeck!

Isa a dit…

En effet, il a toute une plume ! Mais étrangement, après des souris et des hommes je n'avais pas accroché les raisins de la colère !Le sujet était super, mais ça ne progressait pas aussi bien. Il faudrait que j'en lise d'autres pour me faire une idée plus précise !

kincaid a dit…

Je l'ai lu ce matin et j'ai adoré !