mardi 13 septembre 2011

Cinq semaines en ballon

Mon édition : Garnier Flammarion, 1979
Première édition : 1862
332 pages

Résumé de l'éditeur (Babelio) :

Tenter de traverser l'Afrique d'est en ouest par la voie des airs, prétendre survoler dans sa plus grande largeur le dangereux continent noir à bord d'une fragile nacelle livrée à tous les caprices des vents, c'était, au temps de Jules Verne, une entreprise d'une audace incroyable. Comme on peut s'y attendre, les cinq semaines qu'il faudra au docteur Fergusson et à ses deux compagnons pour y parvenir seront pleines d'imprévus et de péripéties.
Ce roman passionnera ceux qui s'intéressent aux débuts de l'aéronautique et, en général, tous ceux qui aiment l'humour et la verve des "Voyages extraordinaires" dont Cinq Semaines en ballon ouvrait la série. Paru en décembre 1862, il eut un succès foudroyant, en France, d'abord, puis dans le monde.

Mon commentaire :

Ce roman est le deuxième que je lis de Jules Verne après Vingt mille lieues sous les mers, et je dois avouer que c'est aussi celui que j'ai préféré. D'abord, il se passe en Afrique, où je suis récemment allée. Peut-être que le sentiment d'avoir connu une parcelle de ces terres m'a aidé à imaginer les paysages et les contrées que traversaient le docteur Fergusson et ses amis. Mais malgré cela, j'ai trouvé ce roman mieux réussi. Les descriptions y prennent beaucoup moins de place et l'action m'a parue souvent plus vraisemblable (mais pas tout le temps, hein !). Tout le roman est parsemé de nombreuses péripéties et difficultés qu'ont  traversé les trois hommes qui se sont lancés dans une longue et dangereuse aventure dont ils ne connaissaient pas tous les risques.
J'ai beaucoup aimé lire sur toutes ces explorations qu'ont fait les Européens en Afrique. J'en connais tout de même assez sur les personnes qui sont venues explorer l'Amérique, mais qui connaît aussi bien ces héros qui ont osé partir à la découverte de l'Afrique ? Peu de gens, je le crains.
J'ai aussi beaucoup appris sur le fonctionnement de la montgolfière, et j'ai eu par moments très envie d'essayer d'en faire, surtout en Afrique ! Que ce doit être impressionnant de voir la savane et les animaux sauvages d'Afrique du haut des airs ! Que de savoir qu'une simple nacelle d'osier nous empêche de chuter au sol !
J'ai bien aimé les personnages de cette histoire même s'ils ne sont ni très bien développés, ni très réalistes. En effet, le docteur Fergusson connaît trop de choses, Kennedy est trop mordu de chasse et Joe est beaucoup trop dévoué. Connaissez-vous quelqu'un qui serait prêt à sauter d'un ballon pour sauver deux personnes d'une chute terrible ? Moi pas. Mais après réflexion, je constate que ce sont justement ces incongruités qui rendent les personnages si intéressants.
En somme, j'ai vraiment beaucoup aimé ce premier roman des Voyages Extraordinaires de Jules Verne, et j'ai bien envie de me lancer dans sa lecture intégrale, dans leur ordre de parution ! Mais ce sera sans doute une lecture de très longue haleine, puisque de nombreux autres défis m'attendent ! En tout cas, cette lecture m'a permis de terminer avec succès le Challenge Petit Bac d'Enna et constituait mon avant-dernière lecture dans le cadre du challenge Récit et carnet de voyages de Tiphanya.



7/7
Catégorie objet


5/6
Continent : Afrique

6 commentaires:

Tiphanya a dit…

Je n'ai lu que le tour du monde en 80 jours et j'y avais pris beaucoup de plaisir. depuis j'espère prendre le temps de découvrir d'autres récits de Jules Verne et celui-ci me tente beaucoup à la lecture de ton billet.

Isa a dit…

@Tiphanya : Je n'ai pas encore lu le tour du monde en 80 jours, mais je suis certaine que si tu l'as apprécié, tu aimeras aussi Cinq semaines en ballon, surtout que tu sembles aussi beaucoup aimer l'Afrique !

Malorie a dit…

Je découvre ton blog grâce à Suzanne et il semble bien intéressant.
Jules Verne est un auteur très moderne pour son époque. Ses romans, bien que par moment très scientifiques, sont pour autant facile d'accès. A chaque fois, c'est passionnant.

Isa a dit…

@Malorie : Merci de ta visite !
C'est en grande partie ce qui me plaît de Jules Verne. Son petit côté visionnaire, et surtout le fait qu'il demeure très accessible malgré le fait qu'il aborde des sujets scientifiques.

Karine:) a dit…

J'ai lu plusieurs Jules Verne ado... mais j'ai bien envie de les relire. Je n'ai aucun souvenir d'avoir lu celui-ci, par contre...

Isa a dit…

@Karine : Alors tu devrais l'aimer, si tu ne l'as pas lu ! Moi je commence seulement à le découvrir...