samedi 5 décembre 2009

Maïna

«Maïna est une jeune Amérindienne, fille du chef de la tribu des Presque Loups. Dans l'immensité du territoire qu'elle parcourt, de la forêt à la mer, elle doit lutter contre un environnement aussi généreux qu'impitoyable. Se nourrir, s'abriter, se défendre, se chauffer, tel est le lot quotidien des Presque Loups.
Comme les autres membres de la tribu, Maïna accepte l'inexorable loi de la nature. Mais qu'en est-il de la loi des hommes ? Pourquoi tanner les peaux alors que chasser l'enivre ? Pourquoi subir les avances de Saito, son promis, alors qu'elle le déteste ? Non, jamais elle ne s'y résignera.
Forte de ces nouvelles convictions et mue par un impératif besoin de s'affirmer, Maïna amorce une longue quête, celle de son identité. Empreint d'émotions, de sensualité, de spiritualité et peuplé d'êtres attachants, son périple l'amènera jusqu'à la terre des Inuits, où elle fera une rencontre décisive avec Natak, le grand chasseur des espaces polaires.
Guerres de pouvoir, croyances ancestrales, racisme, intolérance: Maïna apprendra vite que la loi des hommes est aussi cruelle de celles de la nature. Et elle devra payer cher sa différence.
Un récit dense et bouleversant, d'une grande richesse ethnologique. Un superbe voyage aux confins du Grand Nord, il y a 3 500 ans. Une oeuvre puissante traversée par des passions et des remous plus grands que nature.»
*****
Ce livre est totalement différent de tous les livres de Dominique Demers que j'ai lus jusqu'à présent. Mais ce n'est pas parce qu'il est différent qu'il est moins intéressant !
Toutes les histoires impliquant les Amérindiens m'ont toujours fascinée. Lire sur leur mode de vie, si différent du nôtre, est un formidable moyen de s'évader et de rêvasser. La vie devait être si difficile ! Et ce, tout particulièrement à l'époque de Maïna alors que les Inuits n'avaient même pas encore inventé les igloos... Vous vous imaginez, vous, dormir dans une tente couverte de peaux de caribous qui laisse passer le vent du Grand Nord ? Vent qui, soit dit en passant, n'est freiné par aucun arbre... Comme si ce n'était pas assez, les Inuits vivaient presque sans feu, faute de combustibles. Et ils devaient rester des heures et des heures immobiles en hiver alors qu'il faisait nuit presque toute la journée... Moi, je n'arrive pas à m'imaginer vivre dans de telles conditions. Et vous ?
Le roman de Dominique Demers est divisé en deux parties. La première se passe sur la Côte-Nord, dans les environs de ce qui est maintenant la ville de Sept-Îles (un endroit que j'adore, en passant). La tribu des Presque Loups et installée à cet endroit. Maïna, une jeune Presque Loup qui aurait largement préféré être un homme pour chasser plutôt que coudre et cuisiner, décide de fuir son promis qui est cruel. Elle part en compagnie de son amoureux, Manutabi. Les circonstances vont cependant faire en sorte que leur chemin sera séparé et Maïna devra poursuivre sa route seule vers le pays de glace.
Là, elle va rencontrer Natak, un Inuit qui va tomber amoureux d'elle et la prendre sous son aile. Les autres Inuits ne l'accepteront cependant pas si facilement... Maïna traversera donc toute une série d'épreuves du début du roman jusqu'à la fin.
J'ignore jusqu'à quel point on peut se fier sur la véracité de l'univers créé par l'auteur, mais il me paraît somme toute assez crédible. Je n'ai pas eu de mal à y croire, et l'histoire m'a beaucoup rappelé l'excellente trilogie de Sue Harrison (Ma mère la terre, mon père le ciel, Ma soeur la lune et mon frère le vent).
Bref, une lecture captivante et différente !
*****
*** Livres de Dominique Demers que j'ai lus***

4 commentaires:

TINUSIA a dit…

Hello !
Intéressant, très intéressant commentaire qui donne envie de rencontrer Maina... mais je ne manie pas l'anglais... et ne trouve pas les références en français. Existent-elles ?
Bon dimanche !
PS - l'adresse de mon blog : MARQUE PAGES
http://lire-lier.blogspot.com/

Isa a dit…

Oui, les références existent en français, même qu'elles n'existent qu'en français étant donné que c'est un livre québécois peu connu... Ce qui explique sans doute pourquoi tu n'arrives pas à trouver la référence. Dommage !
Merci pour l'adresse du blog, je vais y jeter un coup d'oeil lorsque je reviendrai du travail en fin d'après-midi !
Bon dimanche à toi aussi !

TINUSIA a dit…

Regarde à cette adresse :

http://www.abebooks.fr/servlet/SearchResults?an=dominique+demers&sortby=3&sts=t&tn=maina&x=61&y=18

Tu trouveras Maina, en anglais...

Bonne journée !

Isa a dit…

Et bien !
Merci de me le faire savoir !
Je suis vraiment très étonnée que ce livre ait été traduit, alors que d'autres livres de la même auteure qui sont beaucoup plus populaire que celui-ci ne semblent pas l'avoir été !
À vrai dire, je n'avais même pas vérifié tellement j'étais certaine qu'il n'avait pas été traduit !
Ça veut dire que je vais devoir traduire mon commentaire bientôt...