jeudi 24 décembre 2009

La nuit de l'oracle


«Après un long séjour à l'hôpital, l'écrivain Sidney Orr reprend goût à la vie. Mais il est accablé par l'ampleur de ses dettes et par l'angoisse de ne pas retrouver l'inspiration.
Un matin, il découvre une nouvelle papeterie au charme irrésistible. Il entre, attiré par un étrange carnet bleu.
Le soir même, dans un état second, Sidney commence à écrire dans ce carnet une captivante histoire qui dépasse vite ses espérances. Sans qu'il devine où elle va le conduire, ni que le réel lui réserve les plus dangereuses surprises...
Virtuosité, puissance narrative, défi réciproque de l'improvisation et de la maîtrise : La Nuit de l'oracle précipite le lecteur au cœur des obsessions austériennes, dans un face à face entre fiction et destin. Comme si l'imaginaire n'était rien d'autre que le déroulement du temps avant la mort. Ou pire encore, son origine.»
*****
«La nuit de l'oracle» est le premier roman que je lis de Paul Auster. L'expérience a été très positive. Ce livre n'a absolument rien à voir avec tout ce que j'ai lu jusqu'à maintenant de ma vie. Une histoire dont l'élément central est une histoire et qui est imbriqué dans une autre histoire, celle de l'écrivain. De quoi rendre fou ! Pourtant, le tout est bien écrit, si bien qu'on ne se sent pas du tout perdu lors de la lecture.
«La nuit de l'oracle» est un roman plutôt court qui se lit très bien. J'ignore s'il ressemble aux autres romans de l'auteur, mais j'ai définitivement le goût de renouveller l'expérience Auster.

2 commentaires:

TINUSIA a dit…

Je dois bientôt faire la connaissance de Paul Auster, avec "Le livre des illusions". Comme je n'ai pas accrochée avec l'écriture de son épouse, je retarde ce moment. Pas très malin !
Si tu as le temps, je t'ai taguée !!!

PS - J'ai lu "Je t'aimerai toujours" : ce livre m'a bouleversée ! Merci de me l'avoir conseillé.

Isa a dit…

Je ne connais pas du tout l'épouse de Paul Auster. Je note et j'essairai de la lire dès que possible ! J'espère que tu apprécieras "Le livre des illusions".
Je suis heureuse que tu aies apprécié "Je t'aimerai toujours". Il m'a aussi particulièrement touchée pour un album d'enfants.