mardi 15 décembre 2015

Robert Piché aux commandes du destin

Éditions : Libre expression, 2002
294 pages
 
Quatrième de couverture :
 
«C'est sûrement lui», ont tout de suite dit tous ceux qui connaissaient Robert Piché quand ils ont appris par la radio et la télévision que le pilote d'un Airbus A-330 d'Air Transat venait d'atterrir en catastrophe aux Açores, après une panne sèche, avec, sous sa responsabilité, 291 passagers et 13 membres d'équipage, tous sains et saufs.
 
C'est que Robert Piché est un habitué des «zones de turbulences». Et il est le premier à se demander si celles qui ont jalonné sa vie n'ont pas été une préparation nécessaire à la suprême épreuve qui l'attendait, le 24 août 2001...
 
Le récit que nous offre le journaliste Pierre Cayouette de ce parcours de vie peu banal, prend vite les allures d'une aventure. Elle commence au Québec, sur les pistes enneigées des aéroports de la Gaspésie, de la Baie-James et de la Côte-Nord ; elle se poursuit au Viêtnam, dans le ciel orageux de Hô Chi Minh- Ville ;  aux États-Unis, dans une prison de Géorgie ; dans la jungle du Montréal nocturne ; et jusque sur les routes d'Iqualuit.
 
Et puis survient cette nuit inoubliable, où le commandant Piché pilote un avion en panne de moteurs à 39 000 pieds d'altitude, la nuit, au milieu de l'Atlantique... Un moment à couper le souffle.
 
Mon commentaire :
 
Si la biographie n'est pas mon genre de livre favori, il n'en demeure pas moins qu'il y en a certaines qui me fascinent. C'est le cas de cette biographie de Robert Piché, ce pilote d'avion ayant réussi à sauver plus de 300 personnes d'un crash en faisant planer son avion jusque dans les Açores en 2001.
 
Cette biographie ne nous relate pas seulement l'exploit en tant que tel et ses conséquences, mais la vie entière du commandant de bord qui a été plus que mouvementée. Pour en avoir un aperçu, vous n'avez qu'à jeter un coup d'œil à la quatrième de couverture de l'édition de 2002. De pilote, à chauffeur de taxi dans le grand Nord Québécois ou de barman à prisonnier, il n'y a rien que cet homme a vécu.
 
L'écriture de Cayouette est simple et efficace. Elle va à l'essentiel, sans toutefois empêcher de laisser passer l'émotion. Il nous dépeint un Piché séduisant, fascinant, mais aussi simple et bon vivant.
 
Un bon livre que j'ai dévoré le temps de deux soirées. Je recommande !

Aucun commentaire: