samedi 5 octobre 2013

Histoire de ma vie

Éditions :  Robert Laffont, 2002
Collection : Vécu
494 pages
 
Quatrième de couverture :
 
Au cours de sa vie, Chaplin a accordé des centaines d'interviews, il a eu de nombreux biographes, mais c'est en écrivant Histoire de ma vie, et en se racontant lui-même, qu'il s'est livré, et a laissé paraître l'homme derrière la légende.
L'histoire de ce génie - dont les amis s'appelaient Douglas Fairbanks et Mary Pickford, Enrico Caruso, George Bernard Shaw, Churchill, Gandhi, Einstein, Cocteau et Picasso - est en même temps celle du cinéma américain, de Hollywood, de sa naissance et de son développement extraordinaire.
C'est aussi l'histoire d'un homme seul malgré la célébrité, d'un homme qui ne cache rien des vicissitudes de sa vie sentimentale jusqu'à la rencontre avec Oona et le bonheur familial en compagnie de leurs huit enfants.
D'un homme enfin dont la vie fut un combat. Combat contre la pauvreté d'abord, combat politique aussi, et, par-dessus tout, combat pour son art.
Un des géants qui ont marqué le siècle.
 
Mon commentaire :
Voilà plus d'un an que j'ai commencé la lecture de l'autobiographie de Charles Chaplin qui m'a été prêtée par mon parrain. Ordinairement, il y a une raison quand une personne prend autant de temps pour terminer un livre. Dans mon cas, cette fois-ci, cela a été la densité du livre. Ouf ! Que de choses cet homme a vécu !
D'abord, il est né dans la pauvreté la plus totale à Londres. Sa mère les a élevés seule lui et son frère Sydney. C'était une chanteuse aux tendances dépressives. C'est en le traînant avec elle sur scène que Charlie a fait ses premières armes en matière de comédie. Il a accidentellement fait s'esclaffer tout le public de sa mère. Par la suite, il a pris goût à la comédie. Il a ainsi tranquillement fait son chemin dans le monde du théâtre, faisant des tournées partout en Grande-Bretagne et vivant dans une pauvreté presque honteuse, économisant ses maigres revenus pour sa famille.
Puis un jour, la célébrité l'a amené en Amérique, où il a découvert un nouveau médium lui plaisant encore plus : le cinéma muet. C'est là qu'il est devenu la célébrité mondiale que l'on lui connaît et qu'il est devenu très riche.
Dans sa biographie, Charles Chaplin nous raconte le tournage et le montage de ses films, ses voyages ainsi que les nombreuses célébrités qu'il a rencontrées, dont Einstein et Gandhi. En fait, il en a rencontré, des gens ! Et le récit de ces rencontres est toujours intéressant, même si je ne connais pas la plupart des célébrités qu'il nomme, ayant toutes sombré dans l'oubli.
Il raconte aussi les femmes ayant passé dans sa vie, celles qui n'y sont pas restées longtemps pour la plupart. En fait, Chaplin reste très discret sur ses relations amoureuses, mais surtout sur ses enfants, ce qui laisse malheureusement croire qu'il ne les voyait jamais. J'ignore si cela est vrai ou pas (peut-être a-t-il seulement décidé de les laisser dans l'ombre, histoire de les laisser tranquille... D'ailleurs, il dit ceci à propos des biographies :
 « Je lui demandai de qu'il considérait comme essentiel quand on écrivait une biographie.
- Une attitude, me répondit-il.
- Alors une biographie n'est que préjugés, et c'est un compte rendu tronqué, dis-je.
- Il y a soixante-cinq pour cent de ce qui s'est vraiment passé qu'on ne dit jamais, dit-il, car cela met en cause d'autres gens. ».
En gros, j'ai beaucoup aimé la biographie de Chaplin, même si elle se concentrait uniquement sur sa carrière et ses relations sociales. Une rencontre n'attend pas l'autre et les films se défilent rapidement tellement il en a fait, ce qui nous laisse un peu essoufflé. C'est pour cette unique raison que j'ai mis autant de temps à terminer cette lecture. Autrement, c'était très intéressant. Je ne regrette nullement ma lecture.

7 commentaires:

Noémie W. a dit…

J'adore les (auto)biographies. Celle-ci m'interesse vraiment, jolie chronique :)

Isa a dit…

Noémie : effectivement, j'ai beaucoup aimé cette autobiographie. Chaplin était un homme intelligent et il écrit très bien sa vie et ses opinions. Je le recommande, malgré les longueurs !

Suzanne a dit…

Lu il y a un bon bout et par la suite vu l'adaptation ciné de cette biographie avec Robert Downey jr dans le rôle titre. Excellent film.

Suzanne a dit…

Lu il y a un bon bout et par la suite vu l'adaptation ciné de cette biographie avec Robert Downey jr dans le rôle titre. Excellent film.

Isa a dit…

Oh, je ne savais pas qu'il y avait une adaptation au cinéma, cela semble intéressant !

La Garçonnière de Hélène Grémillon a dit…

Une histoire toujours aussi intéressante. Merci pour le partage.

Isa a dit…

@Hélène : Ça fait plaisir !